6 types de joueur-euses qu’on a forcément croisé en impro :


L'improvisateur / jeudi, décembre 7th, 2017

1 – Le-a Graveleux-euse

Alors ce type de joueur là … C’est assez compliqué. C’est celui ou celle qui fera des blagues de cul, des sous entendus bien lourds. Qui amènera chacune de ses interventions (et donc chaque impro) sous la ceinture. Ça marche aussi avec le personnage qui va systématiquement draguer un autre. Pas de bol, le public aime ça et rigole à ces blagues moisies.

Mr Bean Meme
Si vous voyez c’que j’veux dire

Mais ne vous en faites pas, ça ne marche qu’un moment, le public n’est pas dupe longtemps 😉

Petit plus : Pour le contrer, mettez lui le nez dans son ridicule et ne vous laissez pas embarquer !

2 – Le-a Pressé-e

C’est celui ou celle qu’on arrive pas à savoir s’il a du talent ou pas. On n’a pas le temps de remarquer sa présence sur la patoche qu’il ou elle est déjà reparti-e ! Peut être par stress ou par timidité, dur de se faire une opinion ! Pourtant on aimerai faire des choses ensemble et vivre une belle aventure, sauf qu’à peine arrivé-e, déjà reparti-e en coulisses.

Flash Impro
L’improvisateur à la vitesse de l’éclair

Petit plus : Si vous repérez un-e joueur-euse comme ça, n’hésitez pas à le piéger ou l’appeler pour qu’il reste sur scène ! Un bon moyen de sortir de sa zone de confort 🙂

3 – Drama King – Queen

Ici, plus question de rigoler. L’improvisateur-ice n’a que faire de la blague et du pouët-pouët, mais veut vivre et faire vivre des émotions fortes, des drames humains et le désespoir d’une vie cruelle et froide. Ambiance film français, drame social et psychologique quoi … En général c’est celui ou celle qui fera vivre au public les émotions les plus fortes, mais il ne vous fera pas passer un moment joyeux (sortez les mouchoirs). Il s’agit souvent d’un comédien-ne avec une certaine expérience et qui veut explorer d’autres champs que le rire en impro.

D'un regard
On n’est pas là pour rigoler

Le petit plus: Laissez vous porter par un-e joueur-se comme ça, sans lâcher vos idées et vous verrez la magie opérer 😉

4 – Le-a Maçon-ne :

Peut être mon type d’improvisateur-ice préféré. Vous ne le verrez que rarement obtenir des étoiles, ou alors pas la première, à moins que le donneur d’étoiles soit un-e improvisateur-ice confirmé-e. Car en effet, c’est un-e joueur-euse qui va travailler sur le fond de l’impro, va la tenir à bout de bras.

Improvisateur constructeur
La tête du joueur à la fin de l’impro qu’il a sauvée 😉

C’est le-a serviteur ultime, toujours au service de l’impro et des autres, grace à lui/elle l’impro ne s’égare pas car les bases sont là et il/elle fait garde-fou à tout égarement. Ne cherchant jamais la lumière, préférant l’ombre des camarades, c’est LE joueur que vous devez repérer pour comprendre l’impro.

Le ptit plus : Faites lui des câlins, franchement, il ou elle le mérite !

5 – Le timide talentueux :

Un-e autre qu’on ne voit pas souvent. Généralement c’est celui ou celle qui est tendu-e sur le banc, qui a bouffé nerveusement toutes les chips au catering, bref qui est indimidé-e par la scène. Pourtant lorsqu’il/elle monte sur scène, il/elle la dévore, on ne voit que ses personnages et ses histoires.

Improvisateur timide
Petit lapin deviendra grand acteur !

Ce qui peut être surprenant c’est que le-a joueur-euse peut même rougir sur scène mais tenir sa situation parfaitement. En général un-e débutant-e, mais une graine de grand talent !

Le petit plus : Faites lui des câlins aussi ! Et soyez bienveillants 😉

6 – Le-a cabotin-e :

Comment ne pas en parler ? C’est le-a joueur-euse qui capte la lumière, qui fait les bonnes blagues au bon timing. C’est aussi la personne qui monte tout le temps, qui gagne des points en match (ou format compétitif). Pas toujours facile à jouer car très egocentré, mais s’il est bien canalisé, ça peut être le gage d’une excellente improvisation !

Souvent première étoile parce que justement c’est lui/elle qui a fait le plus rire le public (sauf si comme dans le N°4, c’est un improvisateur qui note), c’est souvent la « star » d’une équipe pour sa capacité à gagner des points.

Grimace
Une bonne grimace marche toujours !

Le petit plus : C’est un-e joueur-euse qu’il faut savoir dompter mais qui peut vous amener dans des univers que vous n’aurez pas imaginé. Si vous débutez, faites attention à ne pas vous faire bouffer par cette forte personnalité mais ça peut être un excellent tremplin.

Pour finir, je dirai simplement que ce ne sont pas des cases figées, que chaque joueur navigue entre chaque catégorie selon l’évolution de sa « carrière » voire même au sein d’un même spectacle. Disons plutôt que c’est un spectre de compétences (comme dans Fifa quoi !) et qu’on se positionne dessus de façon dynamique.

Et vous, quels profils ajouteriez vous ? Et lequel vous plaît le plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.