Spectacle : Mes Mots Rient


Spectacles / samedi, mars 3rd, 2018

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler du spectacle de Cédric Fernandez : Mes Mots Rient ! Spectacle que j’ai pu voir plusieurs fois, et maintenant qu’Impropulse existe, j’ai un support pour vous en parler !

Alors qu’est ce que c’est ?

Et bien quelques images valent mieux qu’un long discours :

Ce spectacle est donc à la croisée de l’Improvisation théâtrale, du mentalisme et de la performance. C’est assez éloigné de mon terrain de prédilection : le match d’impro. Cependant, j’ai eu l’occasion de croiser Cédric Fernandez au détour d’ateliers et de matchs et d’abord par curiosité puis par vrai plaisir, je suis allé à la découverte de son spectacle.

Donc c’est une improvisation d’environ une heure, à deux ou plus, ainsi qu’un musicien qui rythme le tout. Avec pour défi, de restituer dans l’ordre 20 mots donnés par le public dans un ordre aléatoire. Le bonus étant que l’un des deux improvisateur-ices ne connaît pas les mots ! Le top étant quand c’est cet improvisateur-ice qui dit ces mots de façon la plus naturelle possible.

De belles impros :

Il est indéniable que le talent des comédiens permet au spectacle de proposer de superbes histoires, profondes, drôles et touchantes. On sent aussi la complicité des comédien-nes qui s’éclatent sur scène, se prenant à la fois au jeu de l’impro et au jeu de deviner les mots, et ça, ça fait vraiment plaisir à voir. Notons que pour la petite histoire qu’il n’y a quasiment aucun caucus pour préparer une impro qui va s’inscrire dans une longue durée. Comme quoi les caucus, c’est surfait 😉

Le spectacle jouit aussi de la super musique de William qui improvise lui aussi au fil de l’eau une ambiance sonore aux improvisations. Plus qu’un support, il peut amener une vraie profondeur a certaines scènes, proposer des ambiances voire lancer les comédien-nes sur des chansons tout aussi improvisées.

Si vous êtes improvisateur-ice, a fortiori si vous débutez, ce spectacle vous montrera énormément de bonnes choses sur la construction de l’histoire, l’importance des relations entre les personnages et sur le plaisir qu’il faut trouver à jouer pour pouvoir tenir sur la longueur. Bref du tout bon

Un divertissement au poil

D’un point de vue plus “public” on ne peut que saluer la dimension “entertainment” du spectacle qui tient toutes ses promesses. Cédric et son équipe assurent vraiment ! Ils prennent le temps d’introduire le show avec pédagogie et énergie, emmenant le public dans l’univers du spectacle.

Une fois le spectacle lancé, rires, applaudissements, moments de complicité avec le public s’enchaînent et on ne voit pas le temps passer. La performance mnémonique est au rendez-vous (j’ai vu le spectacle 5 fois, et je crois qu’il n’a raté que deux mots, donc ça fait une réussite de 118/120 !) et par une forme d’ironie dramatique, le public voit venir les tentatives de Cédric pour amener son/sa comparse à dire les mots et c’est réellement délectable. D’autant que régulièrement les comédien-nes jouent avec nos attentes pour nous surprendre (je pense par exemple au “pas alladin” pour “paladin” ).

Les impros sont accompagnées de caricatures “live” de l’excellent Visant !

Et bien entendu comme beaucoup de spectacles d’impro, le plaisir est répétable et répété, en 5 fois, j’ai vu 5 histoires totalement différentes, 5 univers différents et j’ai toujours été surpris. Un plaisir à consommer sans modération !

La tentation méta :

Seule ombre au tableau, mais c’est vraiment pour pinailler, et c’est notamment dû à mon regard d’initié à l’improvisation. D’ailleurs ce n’est pas spécifique à Mes Mots Rient, beaucoup d’improvisateur-ices jouent là dessus, notamment en Catch ou en Cabaret (en match c’est plus dur, vous risquez de vous faire kazooter).

J’entends par “méta” une blague, une réplique ou une remarque qui parle du spectacle au cours de celui-ci. Ce qui reviens à souligner qu’on est dans un spectacle, un peu comme si on brisait le quatrième mur (en fait, carrément) sortant ainsi de leur position de personnage pour redevenir eux-mêmes. Alors ça marche, le public rigole, et souvent d’ailleurs ces blagues sont bonnes ! Moi-même j’y ris souvent, en revanche ça me sort un peu de l’histoire, surtout quand celle-ci est vraiment prenante.

Mes Mots Rient, par son concept de faire deviner certains mots, force à parfois jouer avec ça en utilisant des tournures étranges pour pousser le-a comédien-ne à dire le mot en question.

Mais vraiment je pinaille, car Mes Mots Rient est un concept à part entière qui va au-delà de l’impro et cette “tentation méta” est une appréciation personnelle qui n’entache en rien mon plaisir de revoir ce spectacle dès que j’en aurai l’occasion !

Je vous encourage donc vivement à aller voir ce spectacle ! Décoiffage assuré !

Toutes les dates et infos ICI :

50 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *