Bonus : quatre tips pour bien mener un atelier d’improvisation :


Pédagogie / mercredi, juillet 8th, 2020

Suite de l’article sur la création d’un atelier d’impro avec en bonus quelques astuces pour aider au bon déroulement de l’atelier ! C’est plus un “pot-pourri” qu’un article construit, j’espère que ça vous sera utile !

Ne pas négliger la préparation de votre atelir :

C’est vraiment la partie la plus importante, ce que vous devez au minimum faire pour assurer un cours. Si vous n’avez pas la possibilité de préparer un cours, cela peut s’avérer délicat de l’improviser (paradoxalement).

Le mieux, c’est d’avoir quelques cours déjà prêts dans un carnet ou un classeur que vous pourrez ressortir si vous êtes en dèche de temps.

Préparez bien vos différentes phases de l’atelier, prenez le temps de réviser vos exercices et vos explications.

Si vous devez vous documenter sur une catégorie ou une technique, prenez soin de potasser au mieux.

Enfin, j’aime bien utiliser les tableaux ou les supports pour aider à faire passer un message, donc préparez aussi vos écritures 😉

Le “Take Home Message” de l’ atelier

C’est ce qui va guider ma préparation d’un atelier d’impro, je prépare un message que, quoiqu’il arrive, je dois faire passer pour cet atelier ou cette séance.

LE take home message en impro

Cela peut être une phrase, un concept ou une idée. Le truc c’est que ça doit être simple et précis. Ce message doit guider toute la préparation de l’atelier et son animation.

Si vous vous dites au moment de faire un retour “Là y’a plein de choses à dire !” mais que vous n’avez pas le temps ou ne souhaitez pas faire un cours magistral, c’est ce message qui vous permettra de sélectionner la bonne info à transmettre.

Par exemple, si votre Take Home Message c’est “N’ayez pas peur du silence” et que lors d’une impro un comédien a confondu deux noms mais qu’il a bien géré le silence, dans votre débrief, mettez le focus sur ce qui concernait le silence, et moins sur la confusion.

Être flexible et réactif

Un atelier ne se passe JAMAIS comme vous l’avez prévu. Même ceux que j’ai mené plusieurs fois et que je maîtrise bien ne se sont jamais passés deux fois de la même façon mais toujours avec une dose d’inattendu.

Mais grâce à votre préparation et à l’élaboration de votre message, vous pourrez facilement rebondir, zapper des exercices, en ajouter d’autres, réorienter votre atelier en fonction du groupe, etc. etc.

L’improvisation est la science de l’impromptu, y compris dans la préparation d’un atelier! Du coup vous le savez que l’on doit se préparer à l’imprévisible.

L’échange comme clé :

Dans tous les cas, quand vous préparez ou menez un atelier d’improvisation, vous devez échanger en permanence, tout le temps, avec votre groupe.

Soyez attentifs à ce qu’ils demandent, à comment ils réagissent et à comment ils se comportent.

Pour cela, le débrief de chaque exercice, chaque passage, chaque impro est très important. Même en quelques mots, ne négligez pas cette partie.

Voilà pour ces quelques trucs bonus ! Il y en aura d’autres de temps en temps ! N’hésitez pas à partager en commentaire vos trucs à vous et à me CONTACTER si vous voulez en parler en direct !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *