Vous commencez l’impro cette année ? Voici mes conseils pour bien débuter en improvisation


Pédagogie / dimanche, septembre 6th, 2020

Cette année, vous avez décidé de vous lancer dans le théâtre d’improvisation ? Voici quelques conseils pour bien débuter !

La régularité pour bien débuter

Si vous devez retenir un seul conseil pour bien débuter, c’est celui-ci.

Quelle que soit la structure que vous rejoignez, votre expérience dans d’autres arts du spectacle, soyez présent-e-s régulièrement.

C’est ainsi que vous verrez plein de jeu, ce qui vous permettra de vous ouvrir le plus possible vos horizons. Vous prendrez aussi plus facilement confiance en connaissant de mieux en mieux le groupe.

Un bon débutant en impro est un débutant attentif et régulier
Soyez attentif-ve, prenez des notes s’il le faut

Cela permettra aussi aux animateurs et animatrices d’ateliers de suivre votre progression, vous conseiller, etc.

Bref, impliquez vous !

N’ayez pas peur de ne pas savoir faire

Assez régulièrement, je vois des personne débutant en impro qui n’osent pas, qui nous disent “mais je sais pas quoi faire/dire”.

C’est tout à fait normal et en tant qu’animateur, on le sait, on sait que vous n’êtes pas prêt-e-s. C’est d’ailleurs pour cela qu’on vous entraîne !

Si la personne passée avant vous était super forte, soyez rassuré-es, on ne vous évaluera pas de la même façon !

Sautez le pas, tentez, vous êtes en sécurité, je vous l’assure.

Foncez, ne soyez pas poli-e

Si vous êtes un peu plus à l’aise ou encore mieux, si vous n’êtes pas sûr-e de vous, je vous incite GRANDEMENT, lorsque l’animateur-ice demande des volontaires, ou fait passer des petits groupes sur scène, à vous précipiter !

Si la consigne n’est pas assez claire, demandez ! Mais n’attendez pas pour monter sur les planches. Parce que les anciens, eux, ils ont pigé le truc et ils foncent 😉

Être un débutant en improvisation c'est se jeter dans le vide
Lancez-vous ! L’impro est un saut dans le vide constant

Pourquoi donc se jeter ainsi sur la scène ? Pour deux raisons principales :

  • Vous empêcher de réfléchir. L’un des pièges classiques au moment de débuter l’impro est de trop réfléchir avant d’aller en jeu. En prenant en amont la décision d’y aller, vous vous coupez toute réflexion parasite.
  • La seconde raison est plus subtile. En général lorsqu’on est amené à faire un tel exercice plus les groupes vont passer plus l’exercice va être complexe. Par exemple : l’exercice consiste à faire jouer une émotion. Les premiers passages seront surement des émotions “simples” plus facile à jouer dirons nous. Mais si vous attendez un peu, vous allez vous retrouver à jouer la “concupiscence”, la “transcendance” ou que sais-je encore. Ce qui risque au final de vous paralyser encore plus, du coup vous perdez votre confiance et votre énergie…Croyez moi, ça arrive dans beaucoup d’exercices. Laissez ça aux vieux d’la vieille !

Plus vous serez volontaire, plus vous progresserez et plus vous serez en bonne position pour participer aux spectacles à venir.

Allez voir de l’impro !

C’est le dernier conseil que je vous donnerais, celui qui est peut être aussi important que le premier. Allez voir du théâtre d’improvisation partout où vous pouvez. Si vous avez la chance d’être dans un secteur assez actif en la matière, il y en a sûrement très fréquemment, allant des troupes étudiantes dans des caves de bars jusqu’aux théâtres spécialisés avec des comédiens professionnels.

Si votre secteur est moins pourvu, il vous reste l’internet mondial ! Beaucoup de spectacles sont disponibles en ligne. Certes beaucoup en anglais, mais pas que.

Débuter commence par assister à de l'impro
Faites du binge-watching de théâtre !

Dans tous les cas, voir de l’impro va vous permettre de comprendre certaines ficelles, de voir d’autres façons de faire et de vous construire des modèles. C’est ce qui vous aidera à définir ce que vous voulez faire avec l’impro.

Quand on débute en improvisation, c’est extrêmement important de faire ce travail de “sortir la tête du guidon” pour regarder ce qui se passe autour, et ainsi monter vers le statut de “confirmé” 🙂

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager, me laisser un commentaire avec vos conseils ou vos retours, ou a ME CONTACTER pour en parler en direct !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *