Les Pièges de L’Improvisation #3 : La Patate Chaude !


L'improvisation / mercredi, juin 27th, 2018

Après LA LISTE et LA LEÇON nouveau piège de l’impro à éviter ! Mais vous le verrez, on peut aussi s’en servir à bon escient 🙂

Qu’est ce que c’est ? :

C’est une situation qu’on voit parfois où un-e joueur-se approche avec une proposition précise son-a interlocuteur-ice et lui demande de détailler de plus en plus sa proposition. Exemple :

” – Marc ! Marc ! Nous avons enfin reçu la lettre de Michelle !

– Parfait ! Lis la moi donc !

– Mes très chers frères, je vous ai écrit ici pour vous annoncer mon prochain mariage, le 12 de ce mois.

– Très bien ! Quoi d’autre ?

– Le Mariage aura lieu à Bourgville sur mer avec toute la famille, Pierre-Jean sera ravi de vous rencontrer, j’ai hâte !

– Et Ensuite ?”

Etc etc.

Reading potato
Avouez, c’est long et peu pertinent

Je ne sais pas vous, mais moi je vois souvent ce genre de choses, et dès le début je me suis dit “y’a un truc qui cloche avec ce schéma”. Mais pourquoi donc ? Et bien trois raisons :

  • C’est un refus : Tout simplement. En effet, le-a comédien-ne qui arrive avec une idée voit en face de lui, basiquement un “Ok, vas-y, j’ai pas envie de prendre ce que tu me dis donc vas-y parle jusqu’à que ce que tu dises un truc qui m’intéresse”.
  • C’est une décharge de la responsabilité d’improvisateur-ice : Corollaire du point précédent, celui qui reçoit n’a pas d’effort à faire. Du coup il se décharge complètement de la charge de l’impro, sensée être partagée, sur son-sa camarade.
  • C’est une volonté de prendre le lead : C’est à dire que celui ou celle qui fait ça le fait pour “ridiculiser” son vis-a-vis et le mettre en difficulté pour ainsi briller envers le public. Malheureusement ça marche souvent (surtout avec un public peu éduqué à l’impro).

Alors ne vous y trompez pas, vous êtes aussi responsable (en partie, on va dire à 20%) de la situation, car vous avez probablement fait une proposition bien trop vague et peu précise qui font que l’autre peut être tenté de vous lancer une patate chaude pour vous faire préciser votre proposition.

Dans le cas de la lettre vu plus haut, il faudrait, par exemple dès le début expliciter le contenu de la lettre, car votre proposition y est contenue :

” – Marc ! Marc ! Nous avons enfin reçu la lettre de Michelle ! Elle dit qu’elle va se marier avec Machin et on est invités !”

Tout ça pour dire que ça va nuire à l’impro de faire ça pour de mauvaises raisons

Comment s’en sortir :

C’est un peu plus facile que lors des deux cas précédents. En effet, malgré les apparences (et malgré l’intention de votre camarade), c’est vous qui avez la main.

Je vous dirais simplement de mettre fin à l’action, un simple “c’est tout” permet de couper court à la situation. Avec un peu d’expérience vous pouvez aussi tester deux autres techniques :

Le résumé :

Faites un résumé de la lettre/situation/histoire. Typiquement :

” J’ai reçu la décision du juge !

– Ah, et bien lis donc !

Le joueur fait semblant de lire sa lettre avec attention

– En gros ça dit qu’on a perdu …

Cela vous permet de vous en sortir sans devoir inventer de tête tout un texte judiciaire. Parce que ne vous y trompez pas, si votre interlocuteur-ice a fait ça pour vous déstabiliser, il vous demandera des détails !

Si le résumé ne suffit pas, vous pouvez passer à l’étape suivante :

Le transfert de patate :

C’est plus difficile de faire ça, tout simplement parce que ça demande de l’expérience et de l’aplomb. Surtout si vous êtes peu chevronné ou que l’autre comédien-ne a réussi à vous déstabiliser.

L’idée est donc de lui renvoyer la patate, pour retourner “l’attaque” contre lui. Exemple :

” J’ai reçu la décision du juge !

– Ah, et bien lis donc !

Le joueur fait semblant de lire sa lettre avec attention

– Tiens vas-y, mois je peux pas, ça me fend le cœur ! “

Je vois deux issues possible à cette situation :

  • Il-elle accepte : La personne prend la proposition, lit la lettre et rebondit. C’est du Oui et des plus classiques. L’autre peut soit ne s’être pas rendu compte qu’il-elle a fait une patate chaude ou alors a accepté que vous ayez su contourner son piège. C’est la meilleure solution.
  • Il-elle re-retourne la patate : bon, dans ce cas à vous de retenter de la boucler avec une des techniques précédentes. En général, arrivé ici, votre vis-à-vis vous en veut. Ou du moins il cherche à vous embêter. Pas la peine d’insister dans ce cas, passez à autre chose et ignorez le s’il revient sur le sujet.

Enfin il y a un dernier cas qui demande un focus complet :

Quand la patate est amicale :

C’est peut être le seul piège de l’impro que je peux vous conseiller de faire ! En effet, la patate chaude est un truc qu’on voit souvent se faire entre joueurs qui se connaissent bien.

C’est une petite blague qui marche bien entre improvisateur-ices qui ont développé une certaine complicité. C’est un bon moyen de mettre à l’épreuve un-e camarade qui a fait une proposition dangereuse sans le dire de façon explicite au public.

Dans ce cas de figure en général au bout de quelques propositions de votre part, l’autre va lâcher l’affaire. À moins qu’il l’ait fait pour vous embêter en plus que de vous faire remarquer votre proposition faiblarde.

Au final, la Patate chaude est un piège classique mais assez peu dangereux si vous savez l’éviter et le contrer. Si vous jouez avec des improvisateur-ices que vous ne connaissez pas, je vous conseillerais d’être attentifs à ne pas en faire, du moins dans un premier temps.

Mais une fois la complicité installée vous pouvez en faire quelques unes et tester ce “tip” qui peut être dangereux tout comme une petite vanne pas bien méchante !

N’hésitez pas à partager vos avis sur la patate chaude dans les commentaires et à ME CONTACTER pour voir si on peu en parler en vrai !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *